vendredi, septembre 30, 2022
Accueil Actualité au Mali ANR: Tombouctou répond présent

ANR: Tombouctou répond présent

Voici deux semaines que les autorités maliennes ont lancé le processus des assisses nationales de la refondation aux niveaux communal. Selon le gouvernement malien, ces consultations des populations ont pour objectifs de faire émerger leurs recommandations aux autorités de la transition

Assisses Nationales pour la Refondation, une occasion pour la région de Tombouctou de faire entendre ses préoccupations

A Tombouctou, c’est du 21 au 23 décembre 2021 que se sont tenues les assisses se sont tenues dans des conditions très précaires entre insécurité, réticence et mitigation avec 50 communes presentes sur les 51 que compte la région.

Ainsi, pendant trois jours de discussions houleuses, et des travaux de groupe fructueux, avec une liste de présence de 150 participants qui ont discuté sur 13 thématiques segmentées en sous thèmes dans des groupes.

Les thématiques abordées:

Assises Nationales à Tombouctou/Fatouma HARBER/SahelNews
  • Questions politiques et institutionnelles-gouvernance électorale.
  • Défense et sécurité-souveraineté-lutte contre le terrorisme-question géostratégique et politique
  • Justice et droit de l’Homme-gouvernance-transition numérique-médias
  • Politique étrangère-coopération internationale malienne établie à l’extérieur-intégration africaine
  • Dialogue social : enjeux, défis, perspectives-reformes sociales-fonction publique-formation-emploi des jeunes-entrepreneuriat
  • Planification développement économique et industriel, développement rural-question économique et financière-fiscalité et défense publique.
  • Santé et affaire sociale-question humanitaire-refuge et déplacement internes
  • Administration territoriale-réorganisation territoriale / détermination des circonscriptions électorales -décentralisation-accès aux services sociales de base.
  • Paix, réconciliation et corruption sociale-appropriation accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issus du processus d’Alger-démobilisation-désarmement-réinsertion
  • Arts-culturels-culturels-sports
  • Jeunesse-sport-éducation civique-construction citoyenne
  • Développement rural –environnement-assainissement
  • Education – question scolaire, universitaire et recherche scientifique.

Les recommandations

  • Prendre toutes les dispositions nécessaires pour ramener la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire ;
  • Relecture de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger ;
  • Prolonger la transition d’une période de deux (2) ans.
  • Rédiger une nouvelle charte de la transition ;
  • Créer les régions de Gourma Rharous, Goundam, Niafunké et la région bleue de Diré
  • Mettre à niveau l’aéroport international de Tombouctou ;
  • Réhabiliter les aérodromes de Goundam et de Niafunké
  • Réaliser les lacs de la zone lacustre ;
  • Réviser la constitution de la République du Mali ;
  • Revaloriser le pouvoir des chefs coutumiers et les doter de statut apolitique ;
  • Respecter et appliquer les textes et lois liés au genre ;
  • Reprendre les travaux de construction de la route Tombouctou – Goma-Coura ;
  • Diligenter le financement du programme cadre de restauration du système Faguibine ;
  • Diligenter l’application de la loi portant indemnisation des victimes de la crise ;
  • la création de l’université de Tombouctou
  • la Sécurité sur toute l’étendue du territoire
  • Le désenclavement de la Région de Tombouctou
  • Rendre accessibles tous les services aux personnes en situation de handicap
  • Erection de la Direction nationale de l’administration pénitentiaire en Direction générale de l’administration pénitentiaire ;
  • Délocaliser les maisons d’arrêt situées sur les emprises de la garde nationale du Mali ;
  • Intégrer le corps des surveillants de prison dans le système de la sécurité nationale et de la protection civile ;
  • Créer l’ENAPES (Ecole Nationale de l’Administration pénitentiaire et de l’éducation surveillée).

Faire entendre les préoccupations des populations de Tombouctou aux ANR

L’insécurité chronique ; l’enclavement de la région de Tombouctou, non-application de l’accord, la sécurisation des personnes et de leurs bien et la circulation des armes étaient les principales préoccupations des assises nationales de refondation tenues à Tombouctou du 21 au 23 décembre 2021 à Tombouctou.

20 délégués représenteront la région aux Assisses Nationales de la Refondation à Bamako dès le lundi 27 décembre 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité-

Populaires

Grève des contrôleurs aériens en Afrique: les avions cloués au sol

(Bamako) ce vendredi 23 septembre 2022 marque le début d'une grève de 72 heures des contrôleurs aériens qui a paralysé les activités...

Les Tombouctiens, des patriotes dans l’âme

La fête de l'indépendance est sans doute l'événement annuel à travers lequel les maliens affirment et démontrent leur amour pour la mère...

Burkina Faso: Le ministre de la défense limogé!

Le Lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba,Le Président burkinabè assure désormais l'intérim à la tête du ministère de la Défense Le...

Qemal Affagnon « tôt ou tard les données subtilisées seront exploitées »

La Direction générale des impôts du Mali aurait été la cible d'une cyberattaque qui remonte au mois de juin. Nous avons eu...

Recents Commentaires