vendredi, décembre 2, 2022
Accueil Actualité au Mali Edito: La CEDEAO prête à tout pour préserver les apparences démocratiques en...

Edito: La CEDEAO prête à tout pour préserver les apparences démocratiques en Afrique de l’Ouest

Est-il possible de prendre du recul et parler calmement de la situation malienne ?

Cette question fait venir plusieurs autres questions qui viennent à l’esprit quand on examine le bras de fer qui oppose les chefs d’état africain à la junte militaire qui occupent le palais de Koulouba depuis aout 2020.

Je veux dire sans entrer dans ces engueulades et cette vision manichéenne qui voudraient que nous soyons forcément soit pro-junte au pouvoir et donc panafricanisme; soit contre 5 ans de transition militaire au Mali, alors que nous sommes des vendus aux intérêts occidentaux ? Est-il possible d’être à la fois panafricanisme et de penser qu’accorder un mandat de 5 ans à des putschistes consiste à ouvrir la boîte à pandore? la jurisprudence d’une nouvelle ère que personne ne voudrait voir débuter en Afrique?

Les putschistes peuvent-ils refonder l’État malien?

Voyez-vous, sur tout le continent il suffit de se baisser pour trouver mille problèmes qu’un quinquennat ne suffirait jamais à résoudre. La refondation d’une nation est un projet politique auquel adhère le peuple en élisant celui qui a été le plus convaincant pendant la campagne et à qui le peuple confie sa destinée pour une durée bien déterminée par la Constitution. C’est donc tout sauf l’affaire d’une junte qui tergiverse depuis deux ans et qui décide qu’elle a besoin de 5 ans de plus au pouvoir pour mener à bien son projet (lequel? Au nom de qui et investit de quel pouvoir?).

Toucher la fibre patriotique des maliens pour arriver à leurs fins: rester au pouvoir

Le feuilleton Wagner, qui semble faire perdre tous ses moyens à la France n’est qu’une diversion: titiller la fibre nationaliste ou panafricanisme en désignant un autre ennemi tapi dans l’ombre qui nous voudrait du mal. Suivez mon regard…et cela marche à merveille quand on lit les réactions sur les réseaux sociaux.

Le MNLA a vu le jour en 2011, il y a aussi eu la chute de Khadaffi, les différents mouvements djihadistes au Sahel et le trafic lucratif de drogue dans la région. Alors que disent aujourd’hui les bruits de couloirs, l’Iran et la Russie ? L’Oncle Sam et l’OTAN vont s’en mêler. Donc vont aussi débarquer au Sahel? Les pays arabes Sunnites, l’Arabie Saoudite en tête voudra s’en mêler. Vous voulez vraiment par pure ambition faire du Mali le terrain de jeu de tous ces éléphants? Vous avez vu l’état de l’Afghanistan? Du Yémen? De la Syrie? Qu’est-ce qui vous dit qu’avec Wagner vous vous en tirerez mieux que ces grands pays?

Sauvez les apparences chers colonels

Soyez raisonnables, et la raison voudrait que la junte revoie simplement son chronogramme et opte pour une transition courte afin de favoriser un retour à l’ordre constitutionnel. De retourner voir le CEDEAO pour négocier la levée des sanctions, solliciter l’aide des pays voisins et de toute bonne volonté pour venir à bout des terroristes et former une armée républicaine capable de défendre le territoire.

Le peuple malien est pris au piège, entre d’une part le besoin de se sentir protégé chez lui et d’autre part les ambitions politiques des militaires dont la place n’est certainement pas au palais dans un pays en proie à une guerre asymetrique depuis plus de 10 ans.

Les jeunes militaires se disent ne point avoir besoin de leçons de la part d’une CEDEAO aux chefs d’etat aussi mal elus. Des auteurs de coups d’états constitutionnels.

oui, mais chers colonels maliens; tout est dans le constitutionnel…

ils ont sauvé les apparences eux.

Et en diplomatie tout est question de…préserver les apparences

Johnny Vianney Bissakonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité-

Populaires

Tombouctou, ambigüité autour de la réussite de la campagne agricole 2022-2023

 Avec ses trois plaines : Daye, Amadia et koriomé , la commune urbaine de Tombouctou regorge plusieurs potentialités agricoles qui jadis assurent l’approvisionnement...

OFEM : Une lueur pour les femmes du Mali

Samedi 12 novembre 2022, la salle de l'institut des Hautes Etudes et des Recherches Islamiques Ahmed Baba a refusé du monde suite...

Droits des filles: le Mali a encore du chemin à faire

Depuis 2012, le monde célèbre chaque 10 Octobre  la journée internationale des droits de la jeune fille, afin d’inscrire l’importance du combat...

Grève des contrôleurs aériens en Afrique: les avions cloués au sol

(Bamako) ce vendredi 23 septembre 2022 marque le début d'une grève de 72 heures des contrôleurs aériens qui a paralysé les activités...

Recents Commentaires