vendredi, décembre 2, 2022
Accueil Actualité Droits des filles: le Mali a encore du chemin à faire

Droits des filles: le Mali a encore du chemin à faire

Depuis 2012, le monde célèbre chaque 10 Octobre  la journée internationale des droits de la jeune fille, afin d’inscrire l’importance du combat pour les droits des filles dans les consciences collectives. Cette commémoration émanant de la résolution 66/170 des nations unies reste jusque au jour d’aujourd’hui faible face aux obstacles qui freinent l’autonomisation des filles.

Placé sous le thème : « Notre temps est venu. Nos droits, notre avenir » , le 10e anniversaire de cette journée hautement importante est célébré au Mali  dans une situation ne profitant pas à toutes les filles du pays suite aux difficultés sécuritaires que connait certaines localités principalement celles du centre et du nord du pays. Du fait la majeure partie d’entre elles sont victimes d’exploitation sexuelle. Cependant, le contexte sécuritaire ne constitue pas le seul danger qui plane sur  la jeune fille malienne.

La société face à la jeune fille

Les adolescentes continuent de subir le poids des traditions ne le protégeant pas du mariage précoce, ainsi au Mali  60% des filles sont marier  avant l’âge adulte. Dans les contrées conservatrices, la pratique de l’excision est toujours perçue comme  un bien nécessaire, malgré les dispositions de l’article 2 de la convention internationale des droits de l’enfant.  La question  de la santé sexuelle entre mère et fille est  toujours un sujet tabou qui malheureusement expose les jeunes filles à plusieurs complications conduisant généralement à des grossesses précoces.   

L’inégalité des chances 

En termes de chance au Mali, le fossé s’est toujours creusé entre la jeune fille et le jeune garçon. Sur le plan éducatif, l’effectif des  garçons dépasse largement celui des filles qui en général n’achève pas les cycles pour s’occuper des tâches ménagères. La réussite scolaire des garçons inquiètent plus les parents que celle des filles. Les considérations religieuses fragilisent énormément la place de la fille au sein de la famille et de la communauté.

Mesures en faveur du respect du droit des filles

Malgré les difficultés, l’état et ses partenaires continuent  de mettre sur pieds des mécanismes    pouvant favoriser le respect des droits des filles à travers des sensibilisations au niveau communautaire. Le Mali est acteur des engagements régionaux et internationaux pour le droits et l’égalité des genres, mais la connait d’énormes difficultés dans l’application.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité-

Populaires

Tombouctou, ambigüité autour de la réussite de la campagne agricole 2022-2023

 Avec ses trois plaines : Daye, Amadia et koriomé , la commune urbaine de Tombouctou regorge plusieurs potentialités agricoles qui jadis assurent l’approvisionnement...

OFEM : Une lueur pour les femmes du Mali

Samedi 12 novembre 2022, la salle de l'institut des Hautes Etudes et des Recherches Islamiques Ahmed Baba a refusé du monde suite...

Droits des filles: le Mali a encore du chemin à faire

Depuis 2012, le monde célèbre chaque 10 Octobre  la journée internationale des droits de la jeune fille, afin d’inscrire l’importance du combat...

Grève des contrôleurs aériens en Afrique: les avions cloués au sol

(Bamako) ce vendredi 23 septembre 2022 marque le début d'une grève de 72 heures des contrôleurs aériens qui a paralysé les activités...

Recents Commentaires