dimanche, mars 3, 2024
Publicité
Accueil Actualité au sahel "le 08 mars est une journée pour faire entendre les voix des...

« le 08 mars est une journée pour faire entendre les voix des femmes afin d’améliorer leur situation » Amina Dicko, Présidente de l’Association Solidaris 223

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, Madame Dicko Amina Dicko, présidente de l’ONG Humanitaire Solidaris 223 nous entretient de son engagement en faveur des droits des femmes au Mali.

Quelle est la signification du 08 mars pour vous ?

Le 08 mars représente pour moi une occasion opportune pour les femmes et aux personnes éprises de justice et d’égalité pour faire le bilan de leur lutte en faveur de l’accomplissement des droits des femmes. Il s’agit de passer en revue les progrès réalisés, de célébrer les victoires acquises par les femmes et de consolider les acquis en vue de mieux apprécier et corriger les faiblesses en mettant en place des stratégies idoines à cet effet.
Enfin, pour moi, le 08 mars est une journée pour faire entendre les voix des femmes afin d’améliorer leur situation, non pas en termes de revendications mais de prise en compte de leurs propositions et recommandations.

Remise de kits scolaires des sites de déplacés de Senou, du centre Mabilé, de faladié Garbal et de Niamana à travers le projet « Scolarisation » de Solidaris 223

Pourquoi militez-vous pour l’adoption d’une loi contre les VBG au Mali ?

« La violence basée sur le genre ( VBG), parfois aussi appelée violence sexiste, se réfère à l’ensemble des actes nuisibles, dirigés contre un individu ou un groupe d’individus en raison de leur identité de genre. Elle prend racine dans l’inégalité entre les sexes, l’abus de pouvoir et les normes néfastes »
Les VBG connaissent une hausse inquiétante au Mali même si les données chiffrées et désagrégées ne sont pas disponibles.
Entre 2014 -2022 plusieurs femmes sont tombées sous les coups de leur conjoint et vis versa. La violence prend un visage plus féminin que masculin en termes de victimes.
Cette loi constitue d’abord un moyen de prévention et de prise en charge des violences basées sur le genre.
Je profite de cette journée du 08 mars pour demander à nos autorités de prendre les VBG à bras-le-corps en raison de leur fort impact sur la cohésion de la société et la défense ainsi que la protection des droits humains. Cette loi est donc une nécessité pour réprimander les VBG et œuvrer à l’avènement d’une société égalitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Publicité-

Populaires

Lutte contre la Désinformation au Sahel : Doniblog rassemble les acteurs clés de la région

La désinformation est devenue l'un des défis majeurs du XXIe siècle, touchant toutes les régions du monde, y compris le Sahel. Face...

Faux : Orange Money ne fera pas l’objet d’une suspension de la part de la France

Attention Orange Money est le service d'une compagnie de téléphonie indépendante du gouvernement français ( ORANGE MALI)

Niger: la CEDEAO prête à intervenir militairement

Le Plan de déploiement de la force en attente de la CEDEAO en cours de finalisation par les Les chefs d’état-major...

Resultats Baccalaureat malien

veuillez consulter les resultats du baccalauréat maliens AEBKORD_ADMIS-BAC-GENE-2023_TSE-promouvoircompetences-com-2Télécharger AEBKORD_ADMIS-BAC-GENE-2023_TLL-promouvoircompetences-comTélécharger

Recents Commentaires